Tag Archives : contemporain

Déco chic 3/4 : Classe actuelle

24 nov 2011

Lignes épurées et géométriques, meubles aux formes sobres, couleurs sourdes ponctuées de touche vives… On se sent en harmonie avec cette ambiance chic et très tendance !

BERNARD DOZEL / ROSE CALAS / MAISON D’HÔTE AUBE SAFRAN : le choc des teintesLe choc des teintes
Tout le chic est obtenu ici par l’association entre des murs et un sol aux couleurs neutres, habillés de chaux ferrée et de béton ciré, et des textiles précieux, aux couleurs fortes.

 

BERNARD DOZEL / ROSE CALAS / MAISON D’HÔTE AUBE SAFRAN - Noire élégance

Noire élégance
Des meubles aux lignes simplissimes d’un noir profond, un sol gris, des murs mastic et, sur les sièges, des galettes immaculées.

(Lire la suite…)

Une horloge comtoise réinterprétée

4 mai 2011

Une horloge comtoise réinterprétée

Nos lectrices ont du talent. Voici une horloge comtoise réinterprétée par Béatrice Rivière en incorporant un mécanisme d’horloge ancien dans une structure contemporaine transparente en verre acrylique de haute qualité.

Si vous possédez un mouvement d’horloge, voilà une idée originale pour le faire revivre. Si vous n’en possédez pas, Béatrice Rivière peut chiner pour vous un mécanisme.
49 x 27 x H 235 cm.

Prix sur devis. www.larchicomtoise.com

Horloge comtoise design par L'Archicomtoise - photo prise chez Lelièvre

Horloge comtoise design par L'Archicomtoise - photo prise chez Lelièvre

Violettes cornues, les ministars du printemps

2 mar 2010

Plus ou moins fleuries pendant l’hiver selon les variétés, les violettes cornues se couvrent de fleurettes dès le retour des températures douces en fin d’hiver et au début du printemps. Si vous ne les avez pas plantées l’automne dernier, il est toujours temps, l’offre étant plutôt importante actuellement dans les jardineries.

Violette cornue Endurio 'Yellow with red wing', Syngenta, photo Marre Frédéric / Cap-photos

Violette cornue Endurio 'Yellow with red wing', Syngenta, photo Marre Frédéric / Cap-photos

(Lire la suite…)

Rose ‘Graham Thomas’ : la rose préférée du monde

28 fév 2010

La rose ‘Graham Thomas’ créée par David Austin vient de recevoir la plus haute distinction dans l’univers des roses, avec le titre de rose préférée du monde décerné par la Fédération Mondiale des Sociétés de Roses (WFRS).

Rose 'Graham Thomas' de David Austin, Le Clos du Coudray (76), photo Lebret Jean / Rustica

Rose 'Graham Thomas' de David Austin, Le Clos du Coudray (76), photo Lebret Jean / Rustica

Établie en 1968, la WFRS représente plus de 100 000 passionnés de roses répartis dasn 41 associations nationales. L’annonce de cette récompense a été faite lors de la Convention 2009 des Roses du monde, qui a eu lieu à Vancouver.

Rose 'Graham Thomas' de David Austin, Roseraie du Val-de-Marne, L'Haÿ-les-Roses (94), photo Petzold Alexandre / Rustica

Rose 'Graham Thomas' de David Austin, Roseraie du Val-de-Marne, L'Haÿ-les-Roses (94), photo Petzold Alexandre / Rustica

David Austin a travaillé systématiquement pour conjuguer la très large palette de couleurs et la floraison remontante des rosiers modernes aux formes et aux parfums des roses anciennes. Cette rose est la première à incarner l’ensemble de ses objectifs. Les fleurs en coupes dégagent un parfum de rose thé frais et puissant allié au caractère distingué de la violette. Leur couleur est d’un jaune pur exceptionnellement intense, qui ne se retrouve pas dans les roses anciennes, et qui est rare, même parmi les roses modernes. La rose a été nommée en hommage à l’un des principaux horticulteurs du XXè siècle. Né en 1909, le regretté Graham Thomas fut un collectionneur enthousiaste des roses anciennes et un visiteur fréquent de la roseraie de David Austin à Albrighton, en Angleterre.

‘Graham Thomas’ se présente sous la forme d’un buisson touffu de 1,2 m de largeur et de hauteur. Il a un port plutôt érigé et il convient donc bien à la plantation dans un jardin en groupe serrés de trois rosiers. Ce groupe peut alors être taillé pour former un gros buisson unique.

Ce rosier exceptionnel peut aussi être palissé pour former un rosier grimpant spectaculaire. Il atteints alors une hauteur de 2,50 m.

Parmi les autres récompenses décernées à ‘Graham Thomas’, mentionnons la médaille Henry Edland pour son parfum et le prix d’excellence, Award of Garden Merit (AGM) attribué par la Royal Horticultural Society (Royaume-Uni).

Pour acheter ce rosier :
Le rosier ‘Graham Thomas’ est disponible à racines nues pour la vente par correspondance, en s’adressant directement à David Austin Roses, au prix de 14,95 euros plus les frais de port. Les commandes sont prises à l’avance pour les livraisons à partir de novembre.

L’hellébore de Corse se pare de vert tendre

9 fév 2010

Dans certains jardins protégés, cet hellébore précoce commence à fleurir en février. On la trouve aussi de plus en plus en potée fleurie forcée dans les points de vente de jardinage et chez les fleuristes. Ton sur ton, les grandes fleurs vert amande se détachent sur les feuilles coriaces et dentées, vert plus foncé.

Floraison de l'hellébore de Corse (Helleborus argutifolius), Parc Floral de Paris (75), photo Brenckle Eric / Rustica

Floraison de l'hellébore de Corse (Helleborus argutifolius), Parc Floral de Paris (75), photo Brenckle Eric / Rustica

Cette plante vivace au feuillage persistant peut atteindre jusqu’à 70 centimètres de hauteur pour environ 50 centimètres de largeur. Les touffes imposantes avec l’âge restent élégantes à longueur d’année. Mais elles se remarquent davantage quand la curieuse floraison vert tendre se hisse au-dessus des feuilles plus sombres. Un duo de vert bienvenu en fin d’hiver quand le jardin est encore profondément endormi.

Hellébore de Corse sous la neige, Parc floral de Paris (75), photo Marre Frédéric / Rustica

Hellébore de Corse sous la neige, Parc floral de Paris (75), photo Marre Frédéric / Rustica

Malgré ses origines méditerranéennes, cette espèce d’hellébore supporte les hivers de nombreuses régions plus froides que la Corse. En fait, elle craint surtout les dégels trop rapides et successifs qui abiment son beau feuillage. Elle prospère aussi bien en pot qu’en pleine terre, dans un sol riche et humifère que dans une terre plus pauvre et caillouteuse, à exposition mi-ombragée ou ombragée mais claire.

Pour la mettre en valeur, entourez-la de petits narcisses à fleurs simples et d’anémones blandas. Vous prolongerez les floraisons en installant quelques pieds d’ancolies ou de myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla), proposés maintenant avec différentes variétés aux floraisons et feuillages plus décoratifs les unes que les autres.