Les maladies de la tomate

9 jan 2010

Identifier, reconnaître et maîtriser le développement des maladies de la tomate. Tel est le propos de l’ouvrage unique au monde que vient de publier les éditions Quae.

Les maladies de la tomate, par Dominique Blancard avec la collaboration de H. Laterrot, G. Marchoux et T. Candresse, Éditions Quae

Les maladies de la tomate, par Dominique Blancard avec la collaboration de H. Laterrot, G. Marchoux et T. Candresse, Éditions Quae

Consommée fraîche ou transformée, la tomate tient actuellement une place de choix dans l’alimentation humaine. C’est en effet le premier légume au plan mondial, avec un volume de production de plus de 120 millions de tonnes et une superficie cultivée supérieure à 4 millions d’hectares. Le nombre des maladies affectant cette plante potagère de la famille des Solanacées est lui aussi considérable. Ces maladies demeurent une menace permanente pour les cultures et occasionnent des dégâts parfois considérables.

L’identification, la détection, la connaissance et la maîtrise des maladies de la tomate, aux symptômes parfois très proches, constituent un véritable défi que ce bel ouvrage contribue à relever. Avec plus de 900 photos, ce livre est articulé autour de deux parties principales. L’une, conçue comme un outil de diagnostic, s’attache à décrire les symptômes en amenant le lecteur à alterner l’observation des plantes malades et de leurs différents organes, des questions ayant trait au contexte cultural et la hiérarchisation des différentes hypothèses de diagnostic.
L’autre partie est constituée de nombreuses fiches détaillant les caractéristiques de la majorité des agents pathogènes de la tomate : répartition géographique et incidence sur la production, nature des symptômes, cycle biologique, etc. C’est dans cette partie que vous trouverez des pistes pour raisonner la protection (mesures prophylactiques, lutte biologique, traitements phytosanitaires, etc.). De plus, une synthèse des connaissances actualisées concernant la tomate et sa famille botanique, sa culture, ainsi que les potentialités qu’offre la plante en matière de résistance aux maladies vous est proposée.

Préfacé par l’un des spécialistes mondiaux de la tomate, John W. Scott, cet ouvrage de référence, unique par sa structuration originale et la richesse de son iconographie, est non seulement un outil de diagnostic simple, logique et pédagogique, mais également une synthèse aussi exhaustive que possible des connaissances récentes sur les maladies parasitaires et non parasitaires de la tomate sévissant en France et dans tout le monde. L’auteur, Dominique Blancard, est ingénieur de recherche à l’INRA, spécialiste du diagnostic, de l’éthiologie des maladies des plantes et de leur protection. Il se consacre également à l’agrégation des connaissances en pathologie végétale.

688 pages.
Format : 22 x 29 cm.
Éditions Quae.

Prix de lancement jusqu’au 15/02/2010 : 65 euros.
Ensuite, 79 euros + 5 euros de frais d’envoi.

Vous aimerez aussi:

Partager :

  • icone partage facebook
  • icone partage twitter
  • icone partage

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire