Larve de cétoine ou larve de hanneton ?

26 mar 2009

En grattant mon potager ce week-end, j’ai découvert 2 larves blanches bien dodues sous la terre. J’ai entendu parler de larves néfastes pour les végétaux mais j’avais besoin de plus d’informations avant de faire quoi que ce soit. Voici une des larves en photo. Pas mal !

S.Chaillot

Comment différencier les larves de hanneton et les larves de cétoine ?

Larve de cétoine : elles se nourrissent de végétaux morts et sont donc un bon accélérateur de décomposition dans le composteur. Elles ont du poil sur le dos et s’en servent pour se déplacer. Adulte, ce sont de beaux coléoptères vert brillant. La larve à une tête plus petite que le corps et l’extrémité de la larve est bien ronde et dodue.

Larve de hanneton : elles se nourrissent des racines des végétaux comme les vivaces, les arbres fruitiers, etc. Elles se déplacent sur leurs pattes. Adulte, les hannetons qui sont aussi des coléoptères dévorent les feuilles des arbres fruitiers. La larve a la tête aussi grosse que le corps et l’extrémité de la larve est pointue.

Test simple : mettez-les sur une surface lisse et regardez comment les larves se déplacent.

Les 2 larves trouvées dans mon potager sont donc des larves de cétoine, rien à craindre et pas étonnant d’avoir trouvé l’été dernier un coléoptère vert sur un arbuste dans le jardin.

Si vous avez plus d’informations pour faire la différence entre ces 2 larves, n’hésitez pas !

Avez-vous déjà trouvé ce type de larve en travaillant votre terre ?

Vous aimerez aussi:

Partager :

  • icone partage facebook
  • icone partage twitter
  • icone partage

7 Réponses à “Larve de cétoine ou larve de hanneton ?”

  1. Ghislain 26. mar, 2009 at 16 h 19 min #

    Merci pour l’information. Ayant vu il y a un mois une quarantaine de larves dans mon composteur et ayant pensé qu’il s’agissait sûrement de larves de hanneton, je m’en suis débarrassé. Peut-être à tort… Désormais, je regarderai leur dos…

  2. Henriette L. 27. mar, 2009 at 22 h 34 min #

    J’en découvre de temps en temps. Je les remets gentiment dans la terre.
    Je ne me pose pas la question du hanneton car je n’en ai pas revu depuis mon jeune âge. Si ça se trouve, c’est un insecte en voie de disparition, et je n’entendrai plus son vol lourd et bruyant.
    En revanche je croise nombre de cétoine. Toujours avec plaisir.

  3. Christian 28. mar, 2009 at 14 h 04 min #

    Bonjour,

    Et merci pour l’information !

    De mon côté, dans le Var, j’avais effectivement trouvé des larves « identiques » au pied d’un amandier… Il s’agissait de la larve du capricorne présente dans les vieux arbres… et le condamne !

  4. Vincent 12. avr, 2009 at 16 h 25 min #

    Bonjour,

    J’ai également découvert des larves comme celles-ci dans mon composteur, avant de passer à l’action comme me l’a conseillé ma maman, je me suis dit qu’une petite recherche s’imposait ! heureusement, c’était bien des cétoines.
    Merci pour l’info !

  5. Tatiana 24. août, 2009 at 13 h 44 min #

    Bonjour,
    je viens d’eménager dans une maison, avec pleins de projets de plantation d’arbres et de potager.
    Là j’ai découvert des larves et avant de trouver ce que c’est j’ai pas mal chercher.
    A priori ce sont des hannetons.
    J’ai crue comprendre que ca ravage tout et je voudrais savoir comment s’en débarrasser?
    Je crain que les 2 arbres que nous avons ne finissent pas mourir.
    Avez-vous une solution?
    Merci d’avance.
    Tatiana

  6. caro 24. août, 2009 at 16 h 53 min #

    merci de l’astuce malheureusement je vais surement en trouver j’ai découvert des hannetons dans un sac de terreau placé près du potager !

  7. Rinouma 11. oct, 2009 at 12 h 04 min #

    Bonjour,
    après vérification, je passe au crible mon composte infesté de larves de Hannetons. Lorsque je tombe sur une nymphe, le doute m’assaillit. Celle si semble être celle d’un Rhinocéros et, au vue de quelques photos sur le net, leurs larves se ressemblent a s’y méprendre. Comment les différencier? Il est dommage de pointer le risque de confusion entre les larves de Hanneton et de Cétoine sans parler d’autres larves plus ressemblantes encore.

Laisser un commentaire